Automaticien-neRaisons du choix, extrait du Bulletin CGTE du 22 octobre 1974

...Ces considérations essentielles et beaucoup d'autres moins importantes, nous ont conduits à retenir, parmi les différentes offres, l'autobus proposé par Saurer-Leyland. Ce dernier, au moment du choix, devait être identique aux vingt-quatre autobus Leyland 461-484, à la seule exception du moteur Saurer et des deux faces avant et arrière qui étaient redressées pour devenir pratiquement verticales. En fait il s'agit d'un véhicule qui sera assez différeAutomaticien-nent, ne serait-ce que par sa hauteur, qui lui confère une esthétique discutable à notre avis. Le but poursuivi par les constructeurs en augmentant la hauteur intérieure de la voiture est toutefois louable: il s'agit d'améliorer le confort des voyageurs en leur donnant davantage d'espace.

Si la hauteur intérieure est maximum, il n'en est malheureusement pas de même de la garde au sol qui est très faible du fait de l'isolation phonique du moteur. La garde au sol minimum est de 160 mm entre les deux essieux. Les conducteurs devront y penser lorsqu'ils auront à circuler sur une chaussée où il y a des travaux !...

D'autre part, le niveau de bruit à l'extérieur ne dépasse pas 80 décibels (A), alors qu'un autobus produit en général 89 à 89 décibels (A).

Ces résultats montrent que les campagnes faites en vue d'améliorer l'environnement commencent à porter leurs fruits, et qu'il est maintenant possible d'obtenir un autobus satisfaisant à cet égard. Pour être complet, il faut préciser que ces résultats ne sont pas obtenus gratuitement, et que nous avons dû consentir à payer des suppléments de prix relativement importants pour y parvenir.

 

 

 

 Site optimisé pour Internet Explorer 7                                                                                                                                                                       Dernière mise à jour: 7 janvier 2014